Pari tenu : Le fablab de Commenailles a trouvé son public. 

Samedi soir, de nombreux habitants de tout le territoire de Bresse-Revermont avaient répondu à l'invitation de la municipalité pour le lancement du projet Fablab. Cette première réunion publique avait pour objectif d'expliquer la pertinence d'un tel laboratoire de rencontres et de fabrication sur la commune, ateliers de démonstrations à l'appui.Contactés par Jean-Philippe Clerc, conseiller municipal et porteur du projet, des représentants des Fablabs d'Arbois, Biarne, Montagny prés Louhans et Champagnole avaient fait le déplacement avec leur matériel, imprimante 3D, laser 3D, machines à découper.

Pour Jean-Louis Maitre, maire "Alors que nous sommes les délaissés du haut débit, créer un fablab, c'est apporter la preuve de la vitalité du monde rural, de sa capacité à suivre les évolutions numériques, informatiques et technologiques, c'est aussi un lieu de partage, de savoir-faire et de vie sociale et intergénérationnelle qu'il faut soutenir" 
Qu'est ce qu'un Fablab : Avec pour principe de base de lutter contre l'obsolescence programmée, le Fablab par extension est un lieu de création collaborative ouvert à tous où sont mises à disposition des machines outils pilotées par ordinateur. 

 

Record de fréquentation dimanche pour les parents d'élèves de l'association FroCo et ViBo'G (Froideville, Commenailles, Vincent et Bois de Gand) qui ont eu recours à la petite salle polyvalente en plus de la grande salle des fêtes, afin de répartir les soixante-dix sept tables des exposants inscrits à la bourse aux jouets et matériel de puériculture. 

L'affluence des visiteurs était à la hauteur des bonnes affaires proposées et laisse présager de bonnes recettes au profit des enfants. Prochaine date de l'association : le 18 décembre avec la fête de Noël. Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..

 

Mercredi, la cérémonie commémorative du 11 novembre a rassemblé de nombreux habitants. 

Un devoir de mémoire prolongé par la présence de nombreux enfants face au monument aux morts pour chanter la Marseillaise. Egalement encadrés par leur enseignante Nathalie Tatre, les élèves de cycle trois, présentaient à l'assemblée présente, le travail réalisé dans le cadre des Petits Artistes de la Mémoire, sur un poilu natif de Vincent Faustin Vuilloz. Une vie derrière les nombreux noms inscrits au monument et investie par les élèves au point de rencontrer les descendants du Jeune soldat , mort pour la France dans la Marne. 

A partir des éléments de sa vie et avec beaucoup d'empathie, les élèves ont rédigé une lettre du front, avec Faustin comme narrateur, ainsi qu'un carnet de guerre. Lu et présenté à tous ce 11 novembre, ce travail de mémoire a déjà été récompensé par l'Académie. 

 

AGENDA DE LA COMMUNE

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
20
21
22
23
24
25
Date : vendredi 25 janvier 2019
26
27
28
29
30
31
white_arrow.png

Partenaires