Elémentaire 

 

Le groupe d’Aurélie (intervenante CPIE) est allé à la salle polyvalente.

Rappel des découvertes : nous avons vu que pour alléger Annabelle, la première solution est de trier les déchets recyclables dans le bac bleu, les bouteilles ou pots en verre dans le bac à verre et les déchets organiques (issus du vivant) dans un composteur. On peut aussi réutiliser certains déchets ou réparer les choses cassées.

1- Les déchets organiques

 - Comprendre ce qu’est un déchet organique (issu du vivant)

- Distinguer les déchets organiques compostables des déchets non compostables. 

L’animateur lance la question qu’est-ce qu’un déchet organique ? Laisser les enfants s’exprimer.

à Réponse : c’est un déchet issu d’un être vivant (animal ou végétal). On les appelle aussi les « biodéchets ».

Les enfants reçoivent diverses images de déchets et doivent reconnaître les déchets organiques.

Questions :

à Peux-ton mettre tous les déchets organiques dans le compost ?

à Comment les déchets organiques sont-ils transformés en compost ?

C’est ce que nous allons voir… en route pour le jardin d’à côté

Consignes du comportement à adopter.

2- Découverte d’un vrai compost et des décomposeurs.

 - Rechercher dans le compost quelques décomposeurs.

- Dessiner et identifier le décomposeur à l’aide du matériel d’observation.

Les enfants sont divisés en deux groupes. Un premier groupe va rechercher les décomposeurs du compost en compagnie du propriétaire du jardin tandis que l’autre jouera aux activités suivantes. Les chercheurs en herbe auront chacun une boîte loupe dans laquelle ils pourront collecter un décomposeur du compost. Ils pourront ensuite déterminer le nom de l’invertébré grâce aux livrets d’identification. Ils complèteront ensuite une fiche en dessinant notamment la petite bête identifiée.

3- Cycle du compost et choix des bons déchets

 - Replacer dans l’ordre les étapes du compostage

- Comprendre qu’un compost doit être entretenu, surveillé.

- Trier parmi les déchets organiques ceux qui sont compostables ou pas.

1- Par deux les enfants doivent replacer dans l’ordre les étapes du compostage du déchet organique apparu dans la cuisine au compost mûr utilisé au potager pour replanter des légumes. Ils peuvent ensuite mimer chacune des étapes.

2- Par deux, les enfants reçoivent un tas d’images représentant des déchets de toutes sortes. Ils doivent trier les déchets compostables des déchets non compostables.

4- Ma petite planète chérie (20 mm sous terre).

 - Comprendre le phénomène de décomposition à travers un dessin animé

- Réaliser l’importance de recycler les déchets organiques en bonne terre pour limiter les déchets à incinérer et pour nourrir les plantes

 Pour conclure la séance, les enfants regardent les étapes de la décomposition via un dessin animé. Conclusion générale à la fin du film pour citer les intérêts de faire un compost :

à Fabriquer un engrais naturel grâce aux décomposeurs

à Limiter la quantité de déchet dans le bac gris

à Réduire la pollution de l’air.

 

 

Le groupe de Nicole et Joëlle a continué la fabrication d’objets à partir de déchets. Ils ont commencé de créer un arbre en bouteille plastique pour la scénette. Les enfants ont aussi colorié, découpé, collé, pour préparer le décor pour la petite pièce de théâtre sur les déchets (lieu salle des fêtes).

 

Le groupe de Kévin a réalisé un grand parcours de motricité ressemblant au centre de tri visité mardi dernier. En respectant différents objectifs : ramper, avancer, et se baisser (Thème : les déchets). (Lieu salle des fêtes)

 

 

Maternelle 

 

Pour profiter des bonnes conditions climatiques, les enfants de maternelle, encadrés de Stéphanie, Monique et Lydie, sont allé se promener et  jouer à l’air de jeux des enfants vers le stade de football de Commenailles. En revenant à l’école, les enfants ont participé à des jeux calmes, coloriage sur les déchets…

 

 

 

 

 

white_arrow.png

Partenaires