Ou, comment, par le conte, ré-enchanter la vie ou sortir le conte des placards de l’enfance.

« La Cour des Contes », compagnie fondée en 2014, était l’invitée de la Médiathèque intercommunale de Commenailles, dans la programmation des « Culturales » de la communauté de communes de Bresse-Haute-Seille.

Deux jeunes conteurs passionnés, Arthur et Guillermo, ont fait entrer dans leur univers, la quinzaine de personnes qui avaient répondu présentes. Ces deux conteurs ont ainsi pu emmener le public au cœur de l’invraisemblable et du surnaturel grâce à leur large répertoire composé de créations originales et traditionnelles.

 

 

Vincent-Froideville Nuit des musées

Dans le cadre de la 15 ième édition de la Nuit Européenne des musées, la commune de Froideville avec le soutien de la commission culturelle de Bresse Haute Seille, propose une exposition à l’ancienne mairie de Froideville sur les symboles de la République le samedi 18 mai de 16h à 21h.

Exit la reconstitution de la salle de classe du siècle dernier. Le petit musée des écoliers installé jusqu’alors cède la place à la République et à ses symboles.
Hérité de la révolution, l’histoire du suffrage universel, dans toutes ses expressions, s’expose grâce à Alain Pernot, ancien maire de Froideville, maire délégué de la commune nouvelle de Vincent-Froideville, féru du sujet, qui n’hésite pas à dévoiler sa collection personnelle à l’instar de sa collection de cartes d’électeur. Ce passionné retrace l’histoire de ce symbole selon s’il est à pointillés détachables, poinçonné, timbré et présente quelques raretés dans les 200 cartes exposées comme la première carte d’électrice de 1945 ou comme la plus ancienne remontant à plus de deux siècles.
Les nombreux symboles de la Républiques comme la ruche, l’épi de blé, l’olivier, la feuille de chêne, ou la cocarde et le bonnet phrygien sont expliqués. Le visiteur y trouvera également une solide leçon d’histoire présidentielle avec la galerie de portraits officiels, quasi complète ou des originaux des professions de foi de la présidentielle de 65, entre autre.
A la veille du scrutin Européen, cette exposition rappelle à travers de nombreux, objets, bustes, bas-reliefs, images ou cartes postales la longue et laborieuse histoire de la République et du droit de vote pour tous.
Alain Pernot a souhaité cette exposition participative en sollicitant les communes du territoire, premier échelon de la démocratie mais aussi pédagogique avec des jeux (mémo, quizz) à l’attention des enfants.

Exposition visible le samedi 18 mai
ecolefroideville.canalblog.fr
Mairie annexe de Froideville, 2, rue du verger
De 16h00 à 21h00.
Gratuit

 

Le drapeau de 1848.L'histoire du drapeau de cérémonie.

 

L'histoire du drapeau de cérémonie de la garde nationale.

Le 15 octobre 1848, le maire de Froideville annonce au conseil municipale que l'Assemblée Nationale a décidé que des drapeaux seraient destinés gratuitement aux bataillons des Gardes nationales et aux communes qui en feraient la demande sans aucune rétribution de leur part.Ce drapeau communal n'était pas destiné à être placé au dessus de la maison commune, mais déposé à la mairie et figurer dans toutes les cérémonies publiques. Le registre des délibérations précise : "que cette emblème de notre glorieuse république doit se placer dans les communes même les plus chétives". Le conseil municipal décidera de demander un de ces drapeaux qui est toujours présent à Froideville. Il est exposé avec d'autres symboles ce samedi 18 mai.

 

 

 

 

Sortir le conte des placards de l'enfance ! L'heure du conte... pour les adultes !

Samedi 11 mai à Commenailles, rendez-vous à 18h30 à la médiathèque avec la compagnie "La cour des Contes"

Gratuit
Renseignements : 03 84 44 14 04
mediatheque@bressehauteseille.fr

Jeudi 18 et vendredi 19 avril, dans le cadre du contrat territorial de développement culturel et d’éducation artistique et culturelle (CTEAC), impulsé par la Direction Régionale des Affaires Culturelle (DRAC) et la Communauté de Communes Bresse Haute Seille, le collectif d’artistes "Les Animaux de la compagnie", représenté par Xavier Nunez-Lizama, rencontrait les personnes suivies par l’ADMR sur un projet intitulé, "Temps, Mémoire et Territoire".


Ce recueil de témoignages s’est effectué en deux temps. D’une part le jeudi 18 avril, avec deux entretiens individuels au domicile de Léon Pichet, né le 3 août 1927, à Commenailles, puis d’André Millet, né le 24 avril 1930, à Lombard. Et d’autre part, le vendredi 19 avril, ou un petit groupe de huit personnes s'est retrouvé à la salle des fêtes de Chaumergy pour un échange collectif sur des thèmes comme le patois, l’école, le travail, la musique et les fêtes.
Avez-vous connu le travail de la terre sans les bœufs ? Comment les attelait-on ? Quels événements religieux ou agricoles rythmaient le quotidien ? Des questions auxquelles chaque participant a répondu avec un plaisir non dissimulé, heureux de se raconter, de remonter le temps et de s’inscrire dans cette mémoire collective proposée par le projet.
Ces rencontres avec les anciens du territoire sont avant tout pour les deux porteurs de projet missionnés : l’association Promodégel de Brainans et l’association L’Instand’Art de Plainoiseau, une façon de collecter des témoignages du territoire, d’enregistrer des tranches de vie représentatives d’une ruralité qui, le temps d’une génération, a connu de grandes transformations. Pour le collectif d’artistes, "Les Animaux de la Compagnie", c’est aussi une inspiration pour la création d’un spectacle musical autour du thème de l’élevage et de la ruralité.
La restitution sur bande sonore les réunira tous, courant juin à Sellières, toujours en partenariat avec l’ADMR et sa section d’animation ELSA (Espace Ludique de Soutien et d’Animation), animé par Corinne Prost.

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser..admr.org
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

Samedi , la médiathèque intercommunale et le FabLab Made In Iki, étaient partenaires dans une séance de découverte du "retrogaming", à savoir : fabriquer soi même sa console rétro et renouer avec l'univers des tout premiers jeux vidéos. 
Mickaël assisté de Nathan, ont animé cette matinée en présentant leur support : la solution libre recalbox avec plusieurs kits raspberry/manettes, mis à disposition. 


14 participants ont pu profiter de cet atelier, assez prisé, puisque quelques personnes , faute de place, devront attendre la prochaine séance. Après un tour d'horizon de l'histoire des jeux vidéos, et un focus sur la légalité , les participants ont tous dépassé les étapes pour la fabrication de leur console, jusqu à la récompense du jeux. 
L'objectif d'attirer une population différente à la médiathèque et de s'ouvrir sur de nouveaux thèmes est pleinement réussi .
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

AGENDA DE LA COMMUNE

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
Date : vendredi 2 août 2019
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
25
26
27
28
29
30
31
white_arrow.png

Partenaires