Malgré un temps très incertain, la fête de la musique à bien eu lieu. Félicitation aux organisateurs qui ont maintenu ce rassemblement intergénérationnel attendu et apprécié de tous.

 Le spectacle a commencé avec les enfants des écoles qui ont chanté et dansé sous les regards admiratifs de leurs familles.

 Puis ce furent les musiciens en herbe de l’école de musique de Philippe et Nicole Buron qui  firent étalage de leurs talents naissants.

Vint ensuite une présentation du club de gym avec une démonstration de quelques activités faites tout au long de l’année.

 Et pour terminer en apothéose, juste après un intermède pluvieux, un groupe composé de chanteurs et musiciens amateurs de Vincent et Commenailles, ont ravi les spectateurs avec de nombreux morceaux connus et magistralement interprétés.

Les amateurs de côtelettes et frites, près de 300 personnes, trouvèrent leur bonheur grâce aux repas préparés par les bénévoles.

 Merci aux bénévoles de l’athlétique Club, de FroCo et Vibog, aux parents d’élèves et aux enseignantes   de Commenailles qui ont préparé et animé cette édition de la Fête de la musique.

 

Vendredi soir, la météo incertaine, n’a pas empêché la fête de la musique organisée par les écoles et les associations conjointes des parents d’élèves de FroCo et Vibo’G (Froideville, Commenailles, Vincent et Bois de Gand) et de l’Athlétic Club (association de gymnastique volontaire). Les enfants ont proposé au public venu en nombre de mettre en musique et en danses l’époque de la télévision en noir et blanc.

Habillés en conséquence, leur répertoire annonçait, Régine, Bourvil ou Luis Mariano, entre autres classiques du genre. La prestation des enfants était suivie d’un groupe de musiciens composé d’enseignants, d’élèves et de parents d’élèves majoritairement issus de l’association, "Tous pour 1", association active et solidaire pour le soutien aux familles et aux enfants atteints par la maladie.

Dernièrement a eu lieu la 1ère fête de quartier de l’année pour la commune de Commenailles, et la 7ème pour le quartier des Piochys, des rues du Fays, de la Guinetta et des Canes.

Une bonne trentaine de personnes se sont retrouvées à la salle polyvalente pour partager un moment de convivialité autour d’un repas en grande partie préparé par les dames de l’organisation.

Merci à elles et à leurs époux pour la préparation, et le service tout au long de cette journée, au cours de laquelle nous avons souhaité un joyeux anniversaire à notre sympathique boulanger, Fabrice.

 

Parti du concept « coin nature » imaginé par le CPIE et déjà testé à Sellières, la commune de Commenailles était intéressée par cette démarche. Elle doit permettre aux habitants de se réapproprier certains lieux, de renouveler l’expérience de la réflexion participative, de la création solidaire et la  réalisation bénévole.

Floriane Karaz, du CPIE Bresse du Jura, a développé l’idée et présenté des exemples de réalisations allant de l’utilisation de la végétation sauvage à une organisation maitrisée de la nature, de l’aménagement créatif à la réalisation de mobilier issu de diverses récupérations ou de réutilisation.

Ensuite chacun s’est exprimé sur ses visions, ses envies, ses souhaits en travaillant sur des cartes du centre du village. Différents parcours ont été envisagés pour relier les lieux à aménager et rendre plus agréable, pour tous, les déambulations et les lieux de pose.

Ce travail vient en complément de celui qui est en cours avec le conseil municipal de jeunes et qui se porte plus particulièrement aux abords et alentours du stade.

Ce premier travail réalisé, une deuxième séance est prévue le jeudi 27 juin à 18 heures   afin de redécouvrir les différents espaces choisis  et de confirmer ou infirmer ces premières réflexions.

Rendez-vous est donné à toutes les personnes intéressées pour rejoindre le groupe  et  apporter de nouvelles idées.

Vendredi dernier a eu lieu le vernissage de l ‘exposition proposée par l’ABC et concernant les réalisations de Françoise Ramillon, habitante de Commenailles.
 
De jolis tableaux, mignons à croquer, tapissent les murs de la médiathèque, allant du petit chat, en passant par les fourmis, les coquelicots, ou encore la chorale, le village, les oiseaux, et les petits princes et leurs avions… tout cela mis en scène avec des cailloux et coquillages de toutes formes, peints et vernis et complétés par de la peinture ou d’autres matériaux naturels.
Exposition à voir à la médiathèque jusqu'au 6 juillet, le mercredi de 10h à 12h et de 14h à 18h, le vendredi de 14h à 18h, et le samedi de 10h à 12h.
white_arrow.png

Partenaires