La relation intergénérationnelle c’est souvent savoir profiter les uns des autres,  des plus jeunes aux plus âgés, dans un respect commun pour grandir ensemble. Elle permet la transmission de savoir, l’acceptation des différences, le partage des espaces, des lieux de vie, des moments petits et grands de la vie communale. Elle génère du lien social, de la solidarité, et favorise la qualité de la vie et le bien commun. C’est ce que nous nous sommes efforcés de créer, soutenir ou développer plus intensément tout
au long de cette année pour donner toujours plus de richesse humaine
dans notre commune.

 

Les huit logements, quatre de type 2, deux de type 3 , pensés et réalisés pour les personnes en perte d'autonomie, comme une alternative entre la grande maison devenue trop difficile à entretenir et la structure, ont été attribués

La municipalité avait réuni avec les nouveaux locataires, les élus, les employées de mairie, référentes administratives, mais aussi les locataires des onze logements du lotissement voisin des Berges de l'étang qui peuvent bénéficier des mêmes avantages. Ce fut l’occasion de  retracer avec eux la genèse de ces logements pensés pour répondre aux difficultés des personnes vieillissantes, en perte d'autonomie ou à mobilité réduite. "C'est avant tout une vie de quartier solidaire et conviviale qui a été voulue" et pour cela, une salle de rencontres accessible aux associations est à disposition des locataires. Concernant le volet santé les deux infirmières libérales qui exercent sur la commune s'installeront dans le local qui leur est dédié et nous travaillons toujours à une permanence de médecins dans le deuxième local.


Deux logements ont été désignés pour des familles, notamment à M François Quentin, référent de lotissement. Pour 60 €, les locataires en difficulté peuvent le solliciter et activer un panier de services comprenant entre autre : tonte, bois, bricolage. C’est un vrai quartier de vie intergénérationnel qui commence à tisser des liens avec les autres habitants et plus particulièrement ceux du quartier des Berges de l’étang.

 

 

Le Groupe Associatif Siel Bleu

« Une bonne condition physique influence chaque activités de la vie quotidienne et favorise le prolongement d’une vie indépendante et active.»

Pour l’association Siel Bleu, l’APA (Activité physique adaptée) est un outil utilisé dans le but de prévenir les effets néfastes de la maladie, de retrouver la confiance en soi

et de recréer des liens sociaux. Siel Bleu s’est donné pour mission de toucher un maximum de personnes sans que le coût financier soit un frein.

TOUS LES VENDREDIS DE 10H à 11H VENEZ BENEFICIER D’UN COURS DE GYMNASTIQUE DOUCE POUR LES PERSONNES EN REMISSION OU ATTEINTES D’UN CANCER

Les bienfaits sont aussi bien physiques que psychologiques, selon l’OMS la pratique régulière d’activité physique associée à une bonne alimentation réduit de 30 à 50% les risques de récidives.

Objectifs : diminuer la fatigue, l’anxiété, la dépression et améliorer le sommeil, la forme physique tout en créant du lien social. Quelque soit son niveau de pratique.

Pour plus de renseignements contactez Maelle COURVOISIER ou la mairie de Commenaille

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser./ 06 47 88 79 91

Certificat médical demandé/cotisation trimestrielle 52euros 

L’après-midi récréatif offert par le C.C.A.S. aux personnes de la commune de plus de 65 ans, a pris cette année une « allure » intergénérationnelle puisque ce fut la rencontre avec l’association « Tous pour un » composée de quelques adultes et d’une dizaine de jeunes ados, qui sont venus présenter leur spectacle.

Une quarantaine de personnes, plus les membres du CCAS, ont pu ainsi apprécier et applaudir un spectacle de grande qualité composé de saynètes de théâtre, de chants et de cirque. L’association « Tous pour un » a été créée en 2017, son objet est de développer et favoriser des activités à caractère culturel dans le but d'aider financièrement des familles d'enfants atteints de longue maladie ; promouvoir la solidarité sous toutes ses formes notamment en développant des activités d'animation et de création à caractère culturel en direction des jeunes.

L’après-midi s’est terminé par  le traditionnel goûter qui a permis à chacune et chacun de passer un moment de partage en toute convivialité.

 

Comme chaque printemps, la Commission Communale d'Actions Sociales (CCAS) organisait samedi, l'après-midi récréative adressée aux personnes de plus de 65 ans.

C'est aux sons des accordéons d'Evelyne et Daniel Abry de Bellevesvre, que s'est organisé le rendez-vous, décidé il y a quelques années pour offrir un temps de rencontres et d'échanges autour d'une animation en général musicale.

Les convives du CCAS étaient invités à participer vocalement en posant les paroles sur les nombreux standards joués par les deux musiciens.


Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

white_arrow.png

Partenaires