La commémoration du centenaire de la fin du conflit était soutenue ce dimanche 11 novembre et la célébration très solennelle était marquée par la plantation symbolique de trois arbres qui évoquent les valeurs républicaines.


"Nous nous sommes inscrits dans l'action du Souvenir Français qui en 2014 plantait dans la forêt de Chaux, "La chênaie du souvenir" en plantant 12 000 arbres pour autant de jurassiens morts pour la France. Nos arbres sont pour toutes les générations un message permanent de mémoire pour la paix. Aux générations futures, je dirais : soyez les messagers de la paix...soyez les passeurs de la mémoire de la grande guerre", déclarait le maire Jean-Louis Maitre. La transmission était effective grâce à la participation des enfants des écoles et du conseil des jeunes très impliqués dans la célébration.

Vendredi 26 octobre, cinq des sept jeunes élus au conseil municipal jeunes participaient aux délibérations du conseil municipal sur trois points de l'ordre du jour.

Le premier dossier sur lequel les jeunes auront à traiter portera sur les aménagements extérieurs. Ils devront être accompagnés du Centre Permanent d'Initiative pour l'Environnement (CPIE) et du Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et d' Environnement (CAUE), mener une réflexion et une étude de faisabilité sur les divers aménagements qu'ils auront proposés. Ils se rencontreront lors du prochain conseil jeunes le jeudi 28 novembre.
Dans l'immédiat, le CJ sera sollicité pour la célébration du centenaire de la fin du conflit de 14/18. Les deux conseils souhaitant marquer l'événement de façon symbolique en plantant trois nouveaux arbres représentants les valeurs républicaines.

Le déroulement de la cérémonie a été minutieusement préparé désignant les rôles de chaque élu jusqu'au dévoilement de la plaque commémorative par les deux maires : Jean Louis Maitre et Hugo Fortin.
Le conseil jeune a ensuite été informé des travaux concernant le cimetière. Jean-Louis Maitre a relaté les différentes étapes de réhabilitation du site : reprise des concessions en état d'abandon, création d'un ossuaire, réfection du mur d'enceinte. La première tranche de travaux concernant les écoulements d'eaux pluviales se termine et se poursuivra au printemps 2019.
Le conseil municipal s'est poursuivi sans le CMJ sur le nouveau projet de lotissement rue des Erables. L'estimation du projet se monte à 249 399€ pour un reste à charge pour la commune de 77 343€ pour 4 logements locatifs et 8 parcelles d'accession à la propriété. Etude, estimation et délibérations sont encore en cours.

Message de Geneviève Darrieussecq

Secrétaire d’Etat auprès de la ministre des Armées

Journée nationale à la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’Etat français et d’hommage aux « Justes de France »

22 juillet 2018

 

Il y a soixante-seize ans, les 16 et 17 juillet 1942, dans Paris et sa banlieue, 13 152 personnes, dont 4 115 enfants, furent arrêtées par des policiers français sur ordre de l’Etat français soumis à l’occupant. Pourchassés pour ce qu’ils étaient par la naissance, ces milliers de Juifs furent transférés vers le camp de Drancy ou enfermés dans le Vélodrome d’Hiver. Dans ce « Vél d’Hiv », les heures d’attente et d’angoisse furent le prélude de leur déportation. Déjà, l’ombre de la Shoah les enveloppait. Le pire était à venir, ce fut Auschwitz-Birkenau.

Ces jours terribles sont une cicatrice profonde dans notre mémoire nationale. Cette rafle reste le symbole de toutes les autres rafles et, à travers elle, c’est aux 76 000 déportés que nous pensons. Seuls 2 500 revinrent des camps.

Les pensées de la Nation vont également aux Tziganes internés et déportés.

En cette journée nationale, nous nous souvenons de l’obscurité de la collaboration et de la lumière des « Justes ». Ainsi, la nation française associe dans un même hommage la mémoire des victimes des crimes racistes et antisémites de l’Etat français et celle de ses héros souvent anonymes.

Les mots de Simone VEIL, actrice majeure de la reconnaissance des « Justes de France », résument, à eux seuls, tout le sens de cette commémoration annuelle : « Il y a eu la France de Vichy responsable de la déportation de 76 000 juifs, dont 11 000 enfants, mais il y a eu aussi tous les hommes, toutes les femmes, grâce auxquels les trois quarts des juifs de notre pays ont échappé à la traque. »

Même aux heures les plus sombres de la France, lorsque le régime de Vichy bafouait nos idéaux en se rendant complice de la barbarie nazie, lorsque des Français collaboraient avec l’ennemi, des hommes et des femmes incarnaient l’espérance et le respect de la dignité humaine.

Nous rendons hommage aux 4 000 Justes reconnus et à tous ceux qui sont restés anonymes. Au péril de leur vie et de celle de leur famille, ils ont bravé le danger pour sauver d’une mort certaine des milliers d’innocents. Grâce à ces héros, la France peut regarder son histoire en face et sait que les mots d’honneur et d’humanité ont toujours un sens.

Nous devons rester vigilants. Lorsque les paroles et les actes antisémites et racistes ressurgissent, il ne peut y avoir de complaisance. Ainsi, pour nos jeunes générations, l’enseignement et la compréhension de ces événements sont essentiels. Ils sont des leçons pour nos consciences et un appel exigeant à la fraternité.

Nous n’oublions pas les martyrs. Nous n’oublions pas les sauveurs. Nous ne céderons jamais à la haine et à l’intolérance. Tel est le message de tous les citoyens rassemblés aujourd’hui.







 

Vendredi soir, avant le conseil municipal, le premier conseil municipal jeune tenait sa première assemblée officielle. Les sept jeunes CM1, CM2, élus au préalable par leurs pairs, devaient à leur tour élire le maire et les conseillers.

Encadrées par le maire Jean-Louis Maitre,de la première adjointe Nicole Buron et de Dominique Lambey responsable de la commission "Jeunes", les élections ont désigné Hugo Fortin, maire, Maëlane Luhring-Gehant, première adjointe, Noa Boullier-Robert, deuxième adjoint. Maxime Raymond, Valentine Boudard, Cloé Mathey et Jason Hillers complètent l'équipe municipale.

 

 

 

AGENDA DE LA COMMUNE

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
4
7
8
10
11
12
13
14
15
16
Date : vendredi 16 novembre 2018
17
18
Date : dimanche 18 novembre 2018
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
white_arrow.png

Partenaires