Ce matin, Jean-Louis Maitre, maire de la commune, Nicole Buron, 1ère adjointe, et Gilles Uny, président de l’Association des Anciens Combattants, ont déposé une gerbe devant le panneau de l’Esplanade du Souvenir, mis en place le 16 septembre 2017 en hommage aux victimes de tous les conflits.

Malgré le contexte du confinement et de crise sanitaire, M. le maire a montré sa volonté de maintenir ce geste du souvenir en raison de l’importance du devoir de mémoire.

Les associations nationales de déportés, ont réaffirmé leur volonté de faire de cette journée, une « journée d’hommage, de recueillement et d’engagement personnel ».

Elles ont aussi mis en garde notre monde d’aujourd’hui :

« Si les déportés ont su montrer dans les pires circonstances que la résistance face au crime demeurait toujours possible, leur persévérance à témoigner partout et auprès de tous ne suffit pas à faire disparaître la haine, le racisme, la xénophobie, l’antisémitisme et le rejet des différences. »

white_arrow.png

Partenaires