Discours de Monsieur le Maire de Commenailles, Jean-Louis Maitre, et son conseil municipal,

lors des vœux du 20 janvier dernier:

 

Madame la Député

Madame la Maire de Vincent et Monsieur le Maire délégué,

Mesdames Messieurs les conseillers

Mesdames, Messieurs les présidentes et présidents des associations, Mesdames Messieurs les représentants des administrations ou assimilés,

Mesdames et Messieurs les chefs d’entreprises, artisans et commerçants

Mesdames et Messieurs

Tout d’abord permettez-moi, de vous dire tout le plaisir que nous avons, l’équipe municipale et moi-même, de vous retrouver si nombreux pour partager ensemble ce moment symbolique qui marque le passage vers la nouvelle année.

Permettez-moi également de vous dire pourquoi j’ai souhaité cette année la présence  Madame la Maire de Vincent et de Monsieur le Maire délégué de Froideville.  Pour saluer leur action et la réussite de la création de la commune nouvelle de Vincent Froideville, mais également pour les remercier de leur implication dans la vie communale de Commenailles à travers leur participation dans divers structures association ou en bénévolat direct. C’est la preuve de la réussite de la volonté des hommes à être solidaire pour le bien commun.

Je veux commencer par souhaiter la bienvenue à toutes celles et tous ceux qui ont rejoint Commenailles en venant s’y installer cette année et leur dire de profiter de ce village qui aujourd’hui est le vôtre. N’hésitez pas à venir prêter main forte à toutes nos associations qui l’animent et le font vivre.

Alors, à tous, nous souhaitons que 2018, soit pour vous, ainsi que pour vos familles et vos proches, une année de joie, de santé et de réussite dans les projets qui vous tiennent à cœur.

Je vous propose de commencer par un petit retour sur 2017 qui, comme les années précédentes, a eu son lot de catastrophes naturelles, d’actes abominables, d’attentats perpétrés au nom de Daech et un cortège de conflits armés qui n’en finissent pas comme en Syrie par exemple.

Mais 2017 fut aussi l’année des fous, avec l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche, l’émergence de Kim jong-un en Korée venant en tête d’une kyrielle de dictateurs ou despotes un peu partout dans le monde.

2017, c’est aussi la croissance des inégalités sociales, la révélation des circuits financiers toxiques, la fuite en avant d’une partie de la planète dans un mode de vie qui met de plus en plus en péril l’avenir de la planète et de l’humanité. C’est ainsi qu’en2017, la Terre a vécu à crédit plus tôt que l’an passé : le 2 août, nous avions consommé toutes les ressources naturelles que la planète peut produire en une année.

Faut-il pour autant désespérer ? Je ne le crois pas car une très grande partie des dirigeants de la planète ont encore marqué leur volonté de de lutter contre le réchauffement climatique que plus personne ne peut nier. L’Europe malgré le Brexit tient bon et après dix années de crise économique la France semble doucement sortir de sa léthargie.

Enfin en France, cette année, l’élection d’Emmanuel Macron à la présidence de la république a bouleversé toutes les lignes politiques traditionnelles ouvrant un grand espace pour l’espoir de tous les français. Les attentes sont nombreuses et certaines premières mesures décevantes, mais laissons un peu de temps et ne tirons pas sur le pianiste avant même qu’il n’ait joué la première portée de sa partition comme ce fut fait trop souvent par le passé.

L’année qui se clôt en annonce une autre, pleine d’espérance. Pour rendre le monde meilleur, le chantier commence dès 2018.

Continuons donc, avec pugnacité et passion à construire nos villages, nos territoires, en cultivant le partage, la solidarité, la fraternité et la convivialité

Commençons par le partage car partager c’est participer à la vie collective et donner de son temps. Les associations et vous les bénévoles vous le faites bien car vous avez compris que plus on partage, plus on enrichit sa vie. Vous faites partie des forces vives qui ont à la fois un rôle fédérateur mais également éducatif et social, essentiel à la cohésion de la population.

Notre village ne serait pas ce qu’il est  et son image dynamique serait plus terne sans votre engagement permanent à nos côtés. C’est grâce à cette coopération que la vie est agréable à Commenailles. Merci à vous qui donnez de votre temps sans compter pour proposer des activités culturelles sportives ou ludiques.

Notre commune ne serait pas si attrayante sans ses acteurs locaux : commerçants, artisans, entreprises. Vous êtes des contributeurs indispensables au dynamisme de Commenailles et vous offrez des services de proximité essentiels pour tous les habitants de notre village et bien au-delà !

Les écoles sont également un point d’ancrage important pour la population et je tiens à remercier les enseignantes et enseignants de l’école qui s’investissement pour l’avenir de nos enfants autant dans les parties instructive qu’éducative. D’ailleurs cette année nous allierons nos actions pour travailler ensemble sur le respect, la fraternité, la solidarité et toutes les valeurs républicaines en créant un conseil municipal de jeunes.

Mais la vie trépidante d’aujourd’hui ne pourrait se concevoir en milieu rural sans des services. Je remercie aussi tous les personnels du SIVOS (Syndicat Intercommunal à Vocation Scolaire qui réunit Commenailles Vincent Froideville Bois de Gand) qui œuvrent au sein des écoles en tant qu’ATSEM (Agent territorial spécialisé des écoles maternelles), au périscolaire, à la cantine et aussi dans les TAP (Temps d’Activités Périscolaires) ainsi que son président Pascal Febvre.

Merci également à la communauté de communes et au CPIE (Centre Permanent d’Initiatives pour l’Environnement) qui animent l’Accueil de Loisirs de la Maison de l’Haut au hameau du Vernois.

Et puis il y a ces agents qui sont fondus dans la vie communale, sans qui la vie quotidienne serait impossible pour le maire et la municipalité et parfois bien compliqué pour chacun d’entre vous. Je remercie les secrétaires qui, malgré la complexité des activités et le nombre croissant des tâches, participent à la réussite des actions communales tout en vous offrant une vraie qualité de service dans vos démarches et un accueil sympathique. Merci aux techniciens municipaux qui rebouchent, fauchent, élaguent, rénovent, construisent et assurent un entretien de la commune au quotidien pour votre bien être.   

Je ne serais pas complet si je ne remerciais pas ceux qui nous sont indispensables au quotidien comme le facteur, les services de la préfecture ou dans les cas d’urgence comme la gendarmerie ou les pompiers. Merci mesdames et messieurs pour votre implication et vos actions parfois particulières et délicates.

Mes remerciements vont également à Philippe Antoine, conseiller départemental, mais également vice-président en charge du développement économique à la communauté de communes. Il n’a pu se libérer ce soi mais son travail, son soutien et ses actions nous permettent de continuer à avancer contre vents et marées.

Merci enfin à toi, Danielle, pour ton implication sans faille depuis que l’on se connait et depuis que nous menons une vie publique parallèle mais complémentaire. Je te félicite, encore une fois, mais cette fois publiquement pour ta brillante élection comme députée et pour ton passage à la vice-présidence de l’assemblée. Tu sais rester proche de nous, travailler avec nous, t’appuyer sur les gens de terrain pour exercer tes hautes responsabilités et de cela je voulais aussi te remercier.

C’est grâce à vous tous, que la vie nous est plus facile dans notre vie de Maire, de conseiller municipal, pour mener à terme des dossiers, bien souvent lourds et complexes  ou tout simplement pour dénouer les imbroglios de règles et lois parfois contradictoires ou incompréhensibles.

Je vais donc maintenant vous parler de ce que nous avons terminé, de ce qui est engagé, de ce qui va se poursuivre et de ce que nous allons lancer.

Je commencerai par la restructuration du bâtiment de l’ancienne école du Vernois appelé maintenant maison de l’Haut. Il offre à l’Accueil de loisirs et aux autres utilisateurs deux espaces lumineux, un espace bureau infirmerie et un office qui permettra de servir des repas chauds aux enfants. L’étage a également été refait et accueille un locataire dans un F3 bien agencé. Bien entendu tout ceci a été fait en respectant les normes d’accessibilité et en bénéficiant d’une dotation d’état de 63 310€ soit 40% et de 46 000€ soit 35% par la caisse d’’allocations familiales du jura sur les travaux de l’accueil de loisirs pour un montant total de 230 498 € TTC. Suite au départ du locataire du 1er étage de la mairie nous avons fait intervenir l’Association Départementale de Lutte Contre les Addictions pour rénover entièrement ce logement pour un 8 762.22€ Nous nous sommes également engagé dans la démarche zéro phytosanitaire et pour cela nous avons passé une convention avec la FREDON (Fédération RÉgionale de Défense contre les Organismes Nuisibles) pour 6 500€ nous permettant de bénéficier d’une subvention de 40% de l’agence de l’eau.  C’est dans ce cadre que nous avons également engagé les travaux dans le cimetière. Dans les deux années à venir, ils seront encore plus importants pour drainer et artificialiser certaines allées, en végétaliser d’autres ainsi que toutes les parties actuellement dépourvues de monuments.

Un des murs d’enceinte du cimetière s’écroulant par endroit, Nous l’avons complétement reconstruit pour un montant de 23 000€,dont une subvention de 4953€  du conseil départemental.

Nous avons dû, suite à un incident mécanique important, changer l’axe et divers éléments de la station à biodisques pour un montant de 25 500€ ramené à  16 250€ après négociation et tout n’est pas encore terminé mais le fonctionnement biologique n’est pas et n‘a jamais été  impacté.

Nous avons lancé les travaux de mise en accessibilité du salon de coiffure et du cabinet orthophoniste ainsi que repris l’assainissement de tous les logements environnant avec une participation financière des privés concernés

Dans le même temps nous avons effectué une petite extension de la salle polyvalente pour la partie sanitaire et une réfection des différentes salles ainsi que de leur distribution pour la rendre plus agréable dans son utilisation qui est assez intensive. Cette salle une fois terminée deviendra également salle des mariages afin de pouvoir accueillir de façon plus importante les invités des mariés. Le montant global de ces deux opérations s’élève à 144 000€ avec une subvention de environ 40 000€ soit  40% de l’état et de 20 000€ soit 30% de la région pour un reste à charge de 85 000 €. Ces travaux devraient se terminer courant mars.

Avec la communauté de communes nous espérons cette année pouvoir travailler sur la rue Sarrazin et ainsi réaliser les aménagements de sécurité prévus pour un montant d’environ 4 000€. Nous poursuivrons la réflexion de l’aménagement de la rue des combes avec un cabinet d’étude au vu de la complexité de ce dossier qui touche le département avec qui nous devrons collaborer.

Nous avons également participé à la réécriture du schéma d’assainissement communal avec le Syndicat intercommunal des Eaux et de l’Assainissement de Bletterans dans l’espoir de faire bénéficier les propriétaires de subvention pour la mise aux normes de leurs dispositifs.

Hélas, la loi Notre, la disparition annoncé de ce syndicat, les réductions drastique des subventions de l’agence de l’eau font que ce dispositif n’aura duré que peu de temps. Pour 2018 le montant accordé sera dérisoire et sans suite en 2019.

Suite à la demande des anciens combattants et conformément à notre volonté de perpétuer le devoir de mémoire nous avons baptisé la placette devant le monument : esplanade du souvenir en mémoire des soldats morts pour que vive la paix ainsi qu’aux victimes de tous les conflits lors des 1ere et 2em guerres mondiales, de la guerre d’Indochine et de la guerre d’Algérie. Ce fut une émouvante cérémonie grâce à la participation des anciens combattants, des très nombreux porte-drapeaux, élus, enfants et habitants du secteur. Merci à tous ceux qui ont eu à cœur d’assister à ce vibrant hommage pour que nous n’oubliions pas que nous avons la responsabilité de préserver et faire vivre la paix.

Voici rapidement balayées, les actions municipales menées en 2017. Je ne peux bien évidemment pas lister toutes les actions réalisées au quotidien mais qui ont également leur importance. Vous le savez, d’autres acteurs œuvrent au développement de la commune et à la qualité de vie de ses habitants. C’est notamment l’une des missions du CCAS que j’ai l’honneur de présider mais dont Josiane Simeray assume la délégation avec efficacité. Je veux notamment citer le colis de noël  des ainés, les deux après-midi d’animation, les cartes jeunes, l’opération brioches et l’ensemble des actions individuelles et collectives menées pour plus de solidarité et d’intergénérationnel.  

Je ne serais pas complet si je ne vous parlais pas de la nouvelle communauté de communes de Bresse Haute Seille qui vient de tourner la première page d’une année bien remplie. Nous avons appris à travailler ensemble, à bord de ce grand navire de 56 communes soit 19 300 habitants. Nous avons harmonisé nos compétences, pris la compétence sport, la compétence GEMAPI (Gestion de l’Eau, des Milieux Aquatiques et de la Protection des Inondations) écrit un projet de territoire, mené des réflexions qui devront aboutir sur la prise de compétence ou non du périscolaire en 2019, de l’eau en 2020. Concomitamment, nous avons mis en place une organisation administrative, recruté les personnels nécessaires à l’exercice des nouvelles compétences et poursuivi les dossiers et actions en cours.

Parmi les points qui nous intéressent le plus nous avons délibéré pour inscrire une somme de 400 000€ par an pendant 5 ans pour le haut débit sur le territoire de la communauté de communes. C’est un effort important qui représente les 25% de notre participation au côté des 25% du conseil départemental, maitre d’ouvrage et responsable de ce dossier, au 35% de l’état et au 15% de la région. Nous avons fait le choix de travailler en deux étapes : privilégier les montées en débit et le haut débit partout où c’est techniquement possible tout en préparant l’arrivée de la fibre ensuite dans les mêmes conditions. Les délais seront certainement la fin de l’année 2018, en ce qui concerne notre village, même s’il est ciblé en première position.

Enfin une autre bonne nouvelle pour notre commune. Après les nombreux contacts pris avec l’opérateur Orange, les différentes remontées sur le désert numérique et téléphonique de notre village auprès des différentes instances et les nouvelles décisions prises par l’état, le ciel se dégage et nous devrions d’ici la fin de cette année bénéficier d’un pylône qui sera situé derrière les terrains de tennis et qui devrait permettre de bénéficier de la 4G.

Ajoutons à cela les projets que nous aurons à débattre comme la réalisation d’un nouveau lotissement rue des Erables, vous le voyez notre année 2018 sera encore bien remplie et vous apportera, je l’espère de nouvelles satisfactions de vivre à Commenailles et d’inciter de nouveaux habitants à

venir grossir notre communauté commenaillaise.

 Pour conclure permettez-moi de m’adresser à l’ensemble de mon équipe, qui ne ménage ni son temps, ni son énergie pour le bien être des habitants de Commenailles. Je tiens très sincèrement à les remercier, car tous sont importants, chacun à leur place, chacun avec leur compétence. Sans eux je ne pourrais emmener à bien tous ces projets ni continuer à développer ces valeurs de partage, solidarité, fraternité et de convivialité qui nous sont si chères. De même, je remercie nos conjoints respectifs qui acceptent nos absences répétées et qui nous apportent leur soutien et bien souvent leur aide. Sans eux cette mission serait impossible à supporter.

Je souhaite également avoir une pensée pour ceux qui nous ont quittés, ceux qui souffrent dans leur corps ou dans leur cœur et pour ceux qui sont seuls.

Je souhaite qu’en 2018 nous sachions rester humble car si un rien fait souffrir, un rien fait plaisir ; Gagner en optimisme pour diffuser la confiance, le courage et l’envie ; Partager la bonne humeur pour égayer la vie des autres ; Penser au futur pour accomplir nos rêves et les partager et comme disait Martin Luther King : apprendre à vivre comme des frères, sinon nous allons mourir ensemble comme des idiots.

 

Sur ces belles et bonnes bases nous devrions trouver la sérénité pour passer une année faite de joie bonheur et réussite dans un monde apaisé. c’est ce que je vous souhaite très sincèrement pour 2018.

AGENDA DE LA COMMUNE

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
1
2
3
4
5
6
7
8
9
11
12
13
14
16
17
18
19
20
21
Date : samedi 21 juillet 2018
22
Date : dimanche 22 juillet 2018
23
24
25
26
27
Date : vendredi 27 juillet 2018
28
29
30
31
white_arrow.png

Partenaires