Mercredi, à l'initiative des parents d'élèves élus au conseil d'école, des parents d'élèves de l'association FroCo et ViBo'G (Froideville, Commenailles, Vincent et Bois de Gand), du SIVOS et des enseignants des deux écoles, une assemblée générale était organisée pour apporter un éclairage sur les dernières décisions prises par l'inspecteur d'académie. 

Avec un seuil porté à 27 élèves en élémentaire et remonté à 30 élèves en maternelle, les écoles de Commenailles étaient concernées par la carte scolaire du 2 avril et étaient menacées par la fermeture d'une classe. La réunion du Comité Technique Paritaire organisé le 7 avril faisait sortir le groupe scolaire du champ d'étude de l'inspection de justesse. 

A l'unanimité, le maintien de cette réunion a été décidé pour apporter un soutien aux classes concernées car comme le dit Evelyne Pommier, directrice de l'élémentaire "Si Commenailles ne ferme pas, c'est ailleurs que l'on ferme. La carte scolaire est injuste, décidée selon une logique comptable alors que nous enseignons à des enfants" 

Une projection d'effectifs qui inquiète. 

Avec cette réunion, parents et enseignants appellent à la mobilisation. En effet selon les projections d'effectifs, le groupe scolaire risque de renouer l'année prochaine avec le problème avec une menace supplémentaire, la globalisation des écoles et à terme la suppression d'un poste. Avec ce sentiment de sursis, l'école participe à des actions de contestations : mails quotidiens au cabinet du recteur, banderoles de soutien en place et le covoiturage s'organise déjà pour le rassemblement du 15 avril.

 

AGENDA DE LA COMMUNE

Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
2
3
4
5
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
white_arrow.png

Partenaires