Mercredi, la cérémonie commémorative du 11 novembre a rassemblé de nombreux habitants. 

Un devoir de mémoire prolongé par la présence de nombreux enfants face au monument aux morts pour chanter la Marseillaise. Egalement encadrés par leur enseignante Nathalie Tatre, les élèves de cycle trois, présentaient à l'assemblée présente, le travail réalisé dans le cadre des Petits Artistes de la Mémoire, sur un poilu natif de Vincent Faustin Vuilloz. Une vie derrière les nombreux noms inscrits au monument et investie par les élèves au point de rencontrer les descendants du Jeune soldat , mort pour la France dans la Marne. 

A partir des éléments de sa vie et avec beaucoup d'empathie, les élèves ont rédigé une lettre du front, avec Faustin comme narrateur, ainsi qu'un carnet de guerre. Lu et présenté à tous ce 11 novembre, ce travail de mémoire a déjà été récompensé par l'Académie.